Planter du framboisier est plutôt simple. Il suffit de créer une haie ou un bosquet dans le jardin afin de pouvoir déguster de ces savoureux fruits rouges avant l’été. Pour commencer, il est impératif de commencer sa plantation en automne, plus précisément en octobre, pour que ce sous-arbrisseau puisse s’épanouir jusqu’en mars. Cependant, il faut noter qu’il existe plusieurs types de framboisiers et leur pousse dépend entièrement de ce qu’on s’est procuré. Il y a les framboisiers à racines nues (octobre à mars) et les framboisiers en conteneur (toute l’année). Explications.

La meilleure période pour planter des framboisiers

Il est tout à fait possible de se mettre dans la plantation des framboisiers pendant toute l’année, à condition de bien choisir le bon type de framboisiers. Il existe en effet plusieurs variétés de ce sous-arbrisseau cultivé : des framboisiers à l’état sauvage, dont la souche produit des tiges annuelles portant des framboises et des framboisiers à racines nues que l’on peut cultiver dès le mois d’octobre et peut s’étaler jusqu’en mars, c’est-à-dire hors période de gel. Les boutures de racines d’un framboisier s’effectuent également durant cette période.

framboisier jardin

Quant aux framboisiers en conteneur, ce variant peut être planté toute l’année, en privilégiant également cet intervalle. Que ce soit des framboisiers remontants ou non remontants, on constate que le calendrier pour cultiver ce fruit reste identique. Toutefois, il est conseillé d’effectuer ses plantations durant un jour fruit du calendrier lunaire, plus précisément lors d’une lune descendante. Lors de cette phase, la sève commence à regagner des racines, ce qui est ainsi favorable aux plantations.

Où peut-on planter les framboisiers dans son jardin ?

Il faut bien réfléchir à l’endroit où on va planter ses framboisiers. Étant une culture qui se développe hors période de gel, il est recommandé de lui préparer une place adéquate dans son potager. Avant d’aller plus loin, il est à rappeler qu’une rangée de framboisiers est capable de produire six à dix ans avant que celle-ci commence à réduire son rendement, ce qui requiert d’en replanter ailleurs. En général, les framboisiers forment une sorte de haie, même si on s’efforce de supprimer régulièrement ses drageons pour éviter qu’ils envahissent l’ensemble du potager.

C’est la raison pour laquelle il vaut mieux les planter le long d’un grillage. Ainsi, ils peuvent jouer un rôle protecteur grâce à leurs tiges épineuses. Concernant la nature du terrain, le framboisier se cultive mieux sur un sol assez humifère légèrement acide. Mais, il est possible de le planter dans tous les types de terres. Pour réussir sa plantation, il est conseillé de l’effectuer sous une exposition à mi-ombre ou plus ensoleillée. En d’autres termes, les framboisiers préfèrent les sols riches, fertiles et légers exposés au soleil à l’abri du vent. On peut les planter en bordure du jardin et non pas près des pelouses parce qu’ils ne sont pas du tout favorables à proximité des graminées.

Même si le framboisier est une plante sous-bois des régions montagneuses, il peut se cultiver dans les jardins. Il suffit de bien respecter sa technique de plantation et on peut obtenir un fruit délicat permettant de sublimer tout type de desserts grâce à sa saveur rustique et sa texture légère.