L’entretien de sa pelouse fait partie des indispensables de la mise en évidence d’un jardin. En ce sens, la tonte de son gazon représente une corvée pour certains, mais un réel plaisir pour les passionnés. Afin de concilier ces deux facettes, une lecture plus approfondie des déterminants rationnels d’un choix est de mise. C’est ce que nous soulèverons dans cette rubrique.

Les types de tondeuses adéquats à la surface de votre jardin

Pour ne pas se perdre dans les larges gammes de tondeuses à gazon, identifiez-vous par la présente en tenant compte de la taille de votre jardin. Dans cet esprit, il y a lieu de stipuler le fait que l’aire de son jardin devrait primer parmi les critères de choix. Viennent ensuite le niveau de motivation et le type de résultat attendu.

Sur ceux, on distingue 6 différentes tondeuses d’herbes, qui sont :

1. La tondeuse manuelle

Comme son nom l’indique, elle fonctionne par le déploiement de l’énergie physique en la poussant. De par le fait qu’elle soit dépourvue de moteur, le système permettant la coupe de la pelouse est assuré par les lames hélicoïdales qui la composent.

 Hormis son prix à la portée de tous, son silence est le point de distinction majeur qui la caractérise. Son utilisation est sollicitée pour couvrir une surface avoisinant les 200 m².

2. La tondeuse thermique à essence

Il s’agit d’une tondeuse qui fonctionne à l’essence, et qui, par conséquent, doit sa rapidité d’utilisation à la puissance de son moteur. Parmi ses variétés, il y a celle qui peut être tractée et celle qui peut être poussée.

Bien qu’elle inonde le marché dans le domaine, elle est toutefois praticable même en pente. À ce propos, elle peut être choisie pour tondre une pelouse pouvant frôler les 4 000 m² de surface.

3. La tondeuse électrique avec ou sans fil

Généralement, le modèle filaire est plus répandu que l’autre dans cette typologie. La conception de cette tondeuse à gazon tient compte des particularités du terrain à tondre, tout en tâchant de ne laisser apparaître aucune trace de son passage. Les 230 volts qu’elle occasionne sont épaulés par un dispositif formé d’un coussin d’air et de 4 roues bien disposées.

Pour ce qui concerne de l’exemplaire sans fil, vous pouvez opter pour la tondeuse à batterie, dotée d’une autonomie d’environ ¾ d’heure. La coupe se fait par lames rotatives, à l’aide de matériaux comme l’acier.

Dans les deux cas, elle serait l’alternative parfaite pour un terrain grimpant et pour une pelouse de ville pouvant atteindre les 600 m² de surface.

4. La tondeuse autoportée

Il s’agit de la version réduite d’un tracteur, et possède un siège confort. La coupe, compte à elle, se fait de manière ventrale pour plus de précisions.

Elle est conçue principalement pour les grandes surfaces de plus de 1 000 m². 

5. La tondeuse robot

Il s’agit d’une tondeuse autonome et issue du fruit de l’ingéniosité et de la prouesse technologique humaine. Utilisant une batterie tenant 75 min environ, elle se programme à votre guise pour un rendu bluffant.

Sachez qu’elle est en mesure de se conformer aux reliefs d’un terrain pentu, et pratique même quand la météo n’est pas au rendez-vous. 

6. La tondeuse autotractée

La sollicitation des lames et des roues qui la composent sera tributaire de la puissance de son moteur. Elle est faite pour la tonte des grandes surfaces.