faïence deco

Revêtir les murs avec de la faïence

Voulez-vous décorer ou rénover votre cuisine ou votre salle de bain ? La faïence est un revêtement mural qui peut répondre à vos soucis de praticité et d’esthétisme. D’ailleurs, il est possible de le poser soi-même.

La faïence en quelques mots

Ayant quelques traits caractéristiques semblables au carrelage classique, la faïence est un élément réservé particulièrement au revêtement mural. Elle est surtout utilisée pour enjoliver la salle de bain ou la cuisine. En effet, fabriqué avec du grès de cérame, ce matériau a la capacité de résister à l’humidité à laquelle ces pièces sont le plus souvent exposées. Toutefois, avec la fragilité de sa composition, argile, sable et roche argilo-calcaire, la faïence ne peut pas être utilisée pour un revêtement sol.

Du point de vue esthétique, on peut trouver une multitude de couleurs, de motifs et d’aspects de ce revêtement mural sur le marché. On a alors l’opportunité d’en choisir selon le goût et le rendu attendu. Par ailleurs, pour harmoniser les couleurs, il ne faut pas hésiter à associer les teintes, entre autres, un ton clair combiné avec un ton plus soutenu avec une petite frise.

Préparer le support pour la pose de la faïence

La première étape à réaliser avant la pose de ce matériau est de préparer un support propre, sec et plat. Avant d’effectuer le nettoyage du mur, il est indispensable de contrôler son état. Si celui-ci est, par exemple, en plâtre, il faut vérifier sa solidité et boucher les éventuels trous et fissures. Pour un mur couvert d’un papier peint, celui-ci est à ôter. Par ailleurs, si le mur est peint, on peut le poncer ou décaper la peinture. S’il est déjà carrelé, on peut retirer les carreaux. Une fois fait, on passe par le cap du nettoyage.

Ensuite, la seconde étape consiste à vider la pièce et à déposer des dispositifs de protection partout où ceux-ci sont nécessaires. Pour ce faire, il est recommandé de commencer à poser la protection du sol à proximité des murs, puis protéger le reste dans la mesure du possible. On peut aussi fixer du scotch sur les plinthes pour ne pas les abîmer. S’il n’est pas envisageable de faire le vide, il est conseillé de protéger tous les mobiliers et les accessoires avec une bâche ou de vieux draps.

Effectuer la pose de la faïence

Une fois le mur préparé, on peut procéder à la pose de la faïence. Pour gagner du temps, mais surtout pour assurer la qualité de la pose, il est recommandé de faire appel à une personne expérimentée. On peut, par exemple, trouver un expert en carrelage à Charleroi. Toutefois, si on veut toujours le faire soi-même, il est impératif de ne rater aucune étape, à commencer par le calepinage. Cette technique consiste à calculer le nombre de carreaux indispensables en mesurant, tout d’abord, la hauteur et la largeur du mur à carreler.

Par la suite, on peut tracer des repères sur le mur afin de planifier la pose. Une fois fait, il est conseillé de clouer les tasseaux sur le mur en question, encoller le mur et poser le premier carreau à l’emplacement prévu lors du calepinage. Puis, il faut appuyer sur le carreau pour le fixer et prendre le soin de nettoyer. Ce processus est à recommencer jusqu’à ce que le mur soit carrelé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut